"Saints Pierre & Paul"

"Saints Pierre & Paul"

Société : A.D.E. Architects

" Saints Pierre & Paul, construction neuve de 36 appartements passifs en milieu urbain"

 

Mission complète d’architecture Architecte

  • Le type d’intervention : Marché Public en Design & Build : mission complète d'architecture
  • Identité du maître de l’ouvrage : Régie Foncière de la Ville de Bruxelles
  • Localisation : Rue Saints Pierre et Paul, 7 à 1120 Bruxelles
  • Date de réalisation et/ou le stade d’avancement : Réceptionné fin 2017. (PU en 2015)

 

Note explicative succincte reprenant entre autres les partis architecturaux et techniques

  • Réflexion à l’échelle du quartier :

Implanté au cœur d’un quartier résidentiel du nord de Bruxelles, le projet ferme une place assez hétérogène dont le centre accueille un parking alors qu’en vis-à-vis se trouvent une imposante église et un bâtiment de logements sans intérêt.

Tout en profitant de la déclivité du terrain qui s’élève vers le nord, et sans vouloir imposer un gabarit hors contexte, nous avons choisi d’implanter le bâtiment avec le recul requis dans la continuité du bâti de la rue Saints Pierre et Paul.

La parcelle était boisée à l'origine, et constituait donc un espace vert sur la place. Nous avons divisé l’immeuble pour préserver une “coulée verte” entre l’arrière et l’avant, entre le végétal et le bâti.

  • Le programme

Le bâtiment répond entièrement au programme du Maître de l’Ouvrage : des logements d’une grande mixité familiale (du studio au 4 chambres) avec une zone de jardin commune. Il favorise ainsi le partage et l’entraide et lutte contre l’exclusion.

Le projet a été pensé comme un véritable « hameau urbain ».

  • Espaces de qualité

Tous les appartements sont traversants, diminuant l’impact des circulations secondaires au profit de l’espace habitable. Ils sont tous accessibles aux personnes à mobilité réduite ; 2 appartements sont entièrement aménagés PMR. Les appartements sont répartis en 2 immeubles, desservis par une « tour » centrale (escalier + ascenseur).  Chaque appartement dispose soit d’une terrasse, soit d’un jardin. Le bâtiment comprend 36 emplacements de parking au sous-sol (dont 2 PMR), un local vélos au rez (36 places) et 2 locaux poussettes également au rez.

A l’arrière des bâtiments est aménagée une zone verte commune, engazonnée et traversée par un chemin piétonnier. Outre les potagers privatifs qui peuvent être plantés dans les jardins privatifs, l’installation d’un potager commun est possible.

  • Gestion du budget et du chantier

La réalisation du projet s’est faite dans le cadre d’un marché public sous forme de Design and Build. Le coût du bâtiment correspond au montant initialement calculé lors de l'appel d'offres du maître de l’ouvrage.

  • Développement durable

L’alimentation en ECS se fait via une boucle de circulation reliée à la chaudière commune. Depuis la boucle de circulation, un circuit auxiliaire transite par la VMC et sert d’appoint pour le chauffage en période hivernale. Chaque appartement dispose d’un groupe VMC double flux, avec système de by-pass permettant la ventilation naturelle en cas de surchauffe.

Pour atteindre les critères passifs, l’isolation est extérieure, permettant de limiter au maximum les ponts thermiques. Concernant l’étanchéité à l’air, des blower door tests intermédiaires ont été effectués durant le chantier. Un dernier blower door test par « colonne » d'appartements a été réalisé pour vérifier le pourcentage de fuite toléré pour le critère « Maison passive ». Quant aux menuiseries extérieures, elles sont en bois de qualité supérieure, à haute performances thermiques (insertion d'isolant dans les profilés) et d’étanchéité à l’air. La protection solaire des baies exposées est assurée par des débordements, des balcons ou des pare-soleil fixes selon les cas. Un calcul PHPP a été mis à jour au fur et à mesure des choix sur chantier, pour respecter les critères permettant d’obtenir le label passif dans le cadre de la construction de logements neufs en région bruxelloise : consommation annuelle en chauffage < 15 kW/m² ; taux de renouvellement de l’air par manque d’étanchéité < 0,6 vol/h ; surchauffe du bâtiment contrôlée et n’excédant pas les 5% du temps ; consommation annuelle en énergie primaire 45 kWh/m².

 

Coefficient énergétique atteint : certification passive

  • Besoins nets pour le chauffage : 91 405 MJ/an ou
  • Besoins nets pour le refroidissement : 0 MJ/an
  • Consommation d’énergie primaire (chauffage, refroidissement, ecs et auxiliaires électriques) : 398 195 MJ/an.

 

Membres de l’équipe

Nos partenaires