NEWS

Deux membres du cluster dans l’équipe qui construira l’arche-jardin, le pavillon belge de l’Expo universelle de Dubai en 2020

01-03-19

Veille

Le marché public cadrant le pavillon belge à l’Expo 2020 de Dubai vient d’être attribué. C’est le projet porté par Besix, dessiné par Vincent Callebaut et Assar Architects, qui a été retenu.

Baptisée Green Ark, la vitrine de la Belgique sera ouverte sur le monde, résolument végétale, démontable, passive et axée ‘smart building’.

Retisser l’union créative belge

Le concept belge gagnant est né d’un "processus de co-création par la connexion des esprits". Au-delà du slogan “Connecting Minds, Creating Future”, les bureaux d’architecture Assar et Vincent Callebaut ont voulu unir leurs forces pour allier imaginaire d’écoconception et savoir-faire technique, visions innovantes et expertise internationale. Ajoutez à cela la collaboration avec les scénographes Krafthaus et l’artiste belge Arne Quinze et vous obtenez une fusion créative associant architecture, scénographie et art plastique.

Opportunité, mobilité et durabilité

Ces trois grands thèmes, l’équipe gagnante les a déclinés sur le fond -en imaginant une Belgique intelligente et verte à l’horizon 2050-, et sur la forme, en créant un pavillon qui doit synthétiser par sa seule architecture l’ADN belge sur la scène internationale de demain, en tirant son épingle entre les pavillons de pays aux moyens bien plus importants que le nôtre sans doute. 

L’architecture du lieu, résolument ouverte, permettra une circulation la plus fluide possible. Mais au-delà du rendez-vous mondial de Dubai, le projet a été pensé entièrement démontable pour être reconstruit ailleurs. Besix, qui avait déjà construit le pavillon de l’Expo de Milan, a retenu la leçon pour amortir les coups de construction, de démontage sans casse… et de reconstruction ailleurs.

Lisez l'article complet

Source : L'écho.be

Nos partenaires